Rencontre avec la traductrice martine woudt

Le métier de traducteur, les traductions de L’art de perdre d’Alice Zeniter et La disparition de Josef Mengele d'Olivier Guez

mercredi, 19 décembre 18h30 - 20h15

Lieu: Prinsenzaal (6.6), OBA Oosterdok, Oosterdokskade 143


L'Alliance Française Amsterdam vous propose une rencontre avec la traductrice néerlandaise Martine Woudt, dans le cadre d'une interview par Anja-Hélène van Zandwijk, spécialiste en littérature française contemporaine et linguistique. Cette rencontre portera sur le métier de traducteur, les difficultés spécifiques liées à la langue et à la culture, ainsi que les traductions les plus récentes de Martine Woudt -  L’art de perdre d’Alice Zeniter et La disparition de Josef Mengele d'Olivier Guez.

Martine Woudt est une traductrice de français en néerlandais, connue notamment pour ces traductions récentes de L’art de perdre d’Alice Zeniter et La disparition de Josef Mengele d'Olivier Guez.
Elle a formé des traducteurs au Vertalersvakschool à Amsterdam et à l’Institut pour Interprètes. Elle a également fait partie du Conseil de l’Association des Lettres.
Parmi ses nombreuses traductions on compte aussi les romans de Philippe Besson, d’Albert Camus, de Jean-Philippe Blondel, de Tatiana de Rosnay, de l’écrivain suisse Guillaume Rihs, le Métronome et En route de Lorant Deutsch. Certaines de ces traductions ont été réalisées en collaboration avec Gertrud Maes. 

Aujourd'hui, Martine Woudt travaille sur la traduction du roman Frère d'âme de David Diop de la dernière rentrée littéraire, ainsi que du dernier roman de Maryse Condé - la grande écrivaine Guadeloupienne, connue pour son oeuvre de Ségou et lauréate du Prix Nobel Alternatif de Littérature 2018.

L’art de perdre d’Alice Zeniter 

Saga familiale de trois génerations d’Algériens : Ali, Hamid, Naïma, débutant années 30 en Kabylie. Ali se lance dans la culture des oliviers et les affaires sont florissantes. Puis “les événements” (la guerre d’indépendance) le feront Harki, sa vie basculera, un bateau l’emmènera en France, camp de Rivesaltes. Exil forcé, perte d’identité, invisibilités dans les camps de harkis, HLM normand. Fils Hamid pose en vain des questions, silence, incompréhension. Petite-fille Naïma à Paris après attentats de 2015 posera des questions sur sa famille.

La disparition de Josef Mengele d'Olivier Guez 

1949  : Josef Mengele arrive en Argentine.
Caché derrière divers pseudonymes, l’ancien médecin tortionnaire à Auschwitz  croit pouvoir s’inventer une nouvelle vie à Buenos Aires. L’Argentine de Peron est bienveillante, le monde entier veut oublier les crimes nazis. Mais la traque reprend et le médecin SS doit s’enfuir au Paraguay puis au Brésil. Son errance de planque en planque, déguisé et rongé par l’angoisse, ne connaîtra plus de répit… jusqu’à sa mort mystérieuse sur une plage en 1979.
Comment le médecin SS a-t-il pu passer entre les mailles du filet, trente ans durant ?
La disparition de Josef Mengele est une plongée inouïe au cœur des ténèbres. Anciens nazis, agents du Mossad, femmes cupides et dictateurs d’opérette évoluent dans un monde corrompu par le fanatisme, la realpolitik, l’argent et l’ambition. Voici l’odyssée dantesque de Josef Mengele en Amérique du Sud. Le roman-vrai de sa cavale après-guerre.



Langue: français

Prix: €5 (gratuit pour les apprenants et les membres de l'Alliance)


   RÉSERVATION  


Copyright © 2017 Alliance Française Amsterdam.  Design by Monsieur Graphic.